Marie Flore

Chanson Française
09/06/2018
//// 21H00
À propos

Flore doit son prénom. Et vous aurez alors une petite idée du nouveau son de l’auteur-compositrice et interprète française. Après des débuts parrainés par Peter Doherty, elle publiait en 2014 son premier album, By The Dozen (Naïve). Puis, fidèle à sa personnalité de self made woman, elle reprenait son indépendance afin de se consacrer à un nouvel enjeu artistique. Si Marie-Flore l’avait jadis timidement abordée, elle retourne aujourd’hui à la langue de Molière, sans oublier pour autant ses références anglo-saxonnes : The Velvet Underground, The Brian Jonestown Massacre ou encore Leonard Cohen. Voici l’EP Passade digitale, donc, baptisé d’après le morceau du même nom qui mêle groove, vocodeur et langueur d’une chanson parfaitement française. Irrésistible. Dans la beauté des mélodies, on reconnaît le passif folk de Marie-Flore, qui utilise sa voix comme elle ne l’avait jamais fait avant, recouverte d’un voile d’une finesse quasi imperceptible. Sur « Palmier en hiver », les claviers jouent à cache-cache avec la basse, assortis d’une déclaration amoureuse et détournée de Marie-Flore : « Des palmiers en hiver / Paralysie dans mes yeux clairs / Pleurer sur commande, ça tu sais faire (…) Ils ont tout pour te plaire / Dans ce jardin au regard sévère ». On entend aussi la ballade langoureuse, déchirée par ses doutes existentiels, de « Chevrotine ». « St Pol Del Mar » est un portrait doux-amer d’une relation en pointillés : « On se demande pas si c’est bien mieux quand c’est pire / Bien mieux quand tu es loin de moi ». Sur une trame sonore pop, ludique et sophistiquée, la nostalgie est conjuguée au présent, se jouant des mots/maux. Et c’est ce en quoi elle est si attachante : « Ce que je trouve beau, confie Marie-Flore, c’est rendre mélancolique un passé qui n’a pas encore existé. Elever au rang de souvenirs ses fantasmes. » Contrairement à ce qu’indique son nom, Passade digitale n’a rien d’éphémère et témoigne des affinités sélectives de Marie-Flore. D’abord parce qu’il a été réalisé et arrangé en binôme avec le fidèle Robin Leduc, au studio parisien Spectra. Claviériste des Cure et ami de longue date de Marie-Flore, avec qui il concocte actuellement un nouveau projet musical, Roger O’Donnell apporte aussi sa contribution au titre « St Pol Del Mar ». Le crooner écorché Baxter Dury, dont Marie-Flore a assuré plusieurs premières parties, pose quant à lui sa voix sur « Chevrotine ». Hormis son œuvre solo, Marie-Flore officie également au sein d’OMOH, groupe constitué des complices musicaux de Julien Doré, dont il assurera la première partie au Zénith parisien en avril prochain. Refusant l’ennui mais entretenant la contemplation, habillant sa chanson française d’échos venus d’outre Manche et au delà de l’Atlantique, Marie-Flore sait nous parler comme personne le fait actuellement : avec une sincérité abrupte, que seule transperce sa dextérité poétique.

Comment acheter sa place ?
//// acheter en ligne
Marie Flore

Autres événements


Les Dézingués du comptoir

15/09/2018
22H00

| ...

Les Dézingués du comptoir Rock festif
Lost for Words

15/09/2018
21H00

| ...

Lost for Words Pop, Rock, Blues - reprises de John Lee Hooker, Clapton ...
Men in Purple - Tribut de Deep Purple

29/09/2018
21H00

| ...

Men in Purple - Tribut de Deep Purple Rock